Viticulteur

Viticulteur ou vigneron est le métier des personnes qui cultivent la vigne pour produire du vin ou du raisin.


Catégories :

Viticulture - Métier de la vigne et du vin - Métier agricole - Métier manuel

Recherche sur Google Images :


Source image : acoeuretacris.centerblog.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Viticulteurs, vignerons, Producteur de vin Français, négociants et grossistes en vin.... Communiquez sur viticulteur. tel, 1ère page sur google... (source : viticulteur)
Viticulteur bêchant sa vigne (1568)
Au XIXe siècle, vendanges à l'orée des bois, en Kakhétie, (Géorgie),
une tradition vieille de plus de vingt-cinq siècles
Travail de la vigne en Champagne en hiver.

Viticulteur ou vigneron est le métier des personnes qui cultivent la vigne pour produire du vin ou du raisin.

Le viticulteur est généralement le chef de l'exploitation viticole et peut selon les cas être aussi caviste, responsable de plusieurs exploitations agricoles, lié à une coopérative ou vigneron indépendant.

Certains distinguent le "viticulteur" du "vigneron" :

Évolution du métier

Des pépins de vignes préhistoriques sont connus dès le néolithique (-5000 à –2000), en Belgique, en Allemagne, en Italie du Nord, en Suisse (dans les palafittes du lac de Neuchâtel), en France (dans les palafittes du lac du Bourget). Ces pépins sont attribués à Vitis vinifera silvestris. (Claude Vallat).

Les tourbières de Fiave, dans les Alpes italiennes, ont livré des pépins de raisins protohistoriques (vers -2500 ans). Un site lacustre, sur les bords du lac Léman, a permis de retrouver des pépins de raisins datés d'au moins 12 000 ans, témoins de la culture et de l'exploitation de vignes sauvages (lambrusques).

«Le vin n'a pas à être découvert, il était à l'endroit où on cueillait le raisin et où on le déposait même pour un temps particulièrement court dans un récipient capable de retenir son jus. Il y a eu du raisin, et des hommes pour le cueillir depuis plus de deux millions d'années. Il serait étrange que l‘homme préhistorique nomade n'ait jamais eu à observer le phénomène de la vinification… Sans en avoir la preuve définitive, on peut supposer que l'homme de Cro-Magnon, par exemple, qui vivait dans une forêt où la vigne poussait à l'état sauvage, et qui a pu peindre les chefs d'œuvres de la grotte de Lascaux, connaissait le vin»[1].

Les archéologues soviétiques ont estimé, par datage au carbone 14, avoir eu la preuve que le passage de la vigne sauvage à la vigne cultivée a eu lieu en Géorgie, vers la fin de l'âge de pierre, à peu près 5 000 ans avant notre ère.

La vigne, plante vivace, ne peut s'accommoder d'un dispositif cultural où l'exploitant de chaque parcelle changerait chaque année. Ce qui exclut toute jachère et tout assolement. «Chaque fois qu'un peuple abandonnait le nomadisme, il s'adonnait à la culture de la vigne, selon les préceptes des populations asiatiques»[2].

Sous l'Antiquité, Pline décrit six formes de conduite de la vigne : rampante, basse sous échalas, échalassée sans joug, à joug simple, à joug à quatre faces, en hautains. Quant à Virgile, il conseillait : «Plante tes vignes en ordre, que leurs rangs bien alignées, coupés par des allées régulières forment un ensemble idéalement symétrique. Telle, au cours de la guerre, la légion déploie ses cohortes et s'arrête dans la campagne découverte».

Article détaillé : Hautain (vigne) .

«Dans les vignes cultivées, et après plusieurs millénaires, se sont constitués des groupes assez homogènes, nés de la lambrusque, adaptés à un climat donné, qui sont constitués par ce qu'on nomme actuellement des cépages population, constitués de plusieurs clones, issus de la même souche, mais présentant des variétés différentes»[3].

«Un premier raisonnement contredit l'origine uniquement orientale de la vigne. Il paraît, en effet, complexe d'admettre que ceux qui seraient à l'origine de son transport auraient, doués d'un génie d'essence quasi divine, trouvé des variétés particulièrement dissemblables dont les unes auraient été, dès leur arrivée en France, adaptées aux Côtes du Rhône méridionales, d'autres aux vignobles de l'Hermitage et de Côte Rôtie, d'autres enfin à la Bourgogne, au Bordelais, à l'Alsace»[4].

Le mouvement naturel d'évolution de la vigne s'est arrêté au XIXe siècle. Les vignes sauvages européennes, dans leur quasi-totalité, ont été détruites par l'oïdium, le mildiou et le phylloxéra.

Les mots de la vigne et du vin

Ils sont assimilables à l'ensemble des termes de métier et ont été ou sont toujours utilisés par le vigneron ou le viticulteur :

Les fêtes du vin

Dès la plus haute antiquité, vignerons ou viticulteurs ont fêté leur production :

Palestine 
La fête des Tabernacles (ou des Tentes), est la grande fête juive consacrée aux vendanges. Elle se déroule quinze jours après le début du nouvel an qui a lieu le 1er Tishri (1er octobre). Cette fête débute par un jeune de cinq jours : le Yom Kippour.
Corse 
À Sainte-Lucie-de-Tallano pour marquer la fin des vendanges, deux branchettes disposées en croix sont dressées sur la dernière charge de raisins partant pour la cave (les branchettes de Saint-Martin). Toute personne peut par conséquent pénétrer dans les vignes et grappiller au nom de «Saint Martin» qui doit être proclamé en entrant.

Notes et références

  1. Hugh Johnson, Une histoire mondiale du vin
  2. Pierre Charnay, op.  cit. , p. 7.
  3. Pierre Charnay, op.  cit. , p. 8.
  4. Pierre Charnay, op.  cit. , p. 9.

Bibliographie

Voir aussi

Liens externes


Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : vigne - vin - viticulteur - raisin - vigneron - sauvages - pierre - métier - exploitation - pépins - fêtes - charnay - histoire - vendanges - serait - dès - lac - culture - cultivée - plante -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Viticulteur.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu