Ingénieur forestier

L'ingénieur forestier fait partie des spécialistes des écosystèmes forestiers. Il prévoit les travaux visant à atteindre un aménagement durable des ressources forestières et du territoire.


Catégories :

Personnel forestier - Métier agricole - Métier manuel - Métier de l'ingénierie - Ingénieur forestier

Recherche sur Google Images :


Source image : studya.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La profession d'ingénieur forestier est une profession d'exercice exclusif... réservés à cette profession en vertu de la Loi sur les ingénieurs forestiers.... (source : oifq)
  • fiche métier : Ingénieur forestier / Ingénieure forestière... (source : lesmetiers)

L'ingénieur forestier fait partie des spécialistes des écosystèmes forestiers. Il prévoit les travaux visant à atteindre un aménagement durable des ressources forestières et du territoire.

L'ingénieur forestier est responsable des travaux suivants :

L'ingénieur travaille soit dans le secteur public (ministère, organismes nationaux ou internationaux), soit dans le secteur privé (expert forestier, filière bois, coopérative forestière, industrie forestière... ).

Ses principaux collaborateurs sont les biologistes, les aménagistes du territoire, les ingénieurs civils, les géomaticiens et les différents types de techniciens (technicien de la faune, techniciens forestiers, technicien en géomatique).

Études préparatoires à la profession

En France : de 1990 à 2009 : 3 ans à la Formation des Ingénieurs Forestiers de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (ENGREF), qui recrute après 2 ans de classes préparatoires scientifiques. Cette formation disparaît à la rentrée 2010, et son contenu est partiellement transféré dans la formation des ingénieurs agronomes d'AgroParisTech.

En Suisse : Le titre «Ingénieur forestier EPF» de l'École polytechnique fédérale de Zurich (EPFZ) a disparu en 2007 suite à une restructuration. Aujourd'hui, on peut soit obtenir un titre de «Master of Science EPF en Sciences naturelles de l'environnement avec Major en Gestion de la forêt et du paysage» à l'EPFZ, soit un «Bachelor HESB en Foresterie», qui peut être complété par un «Master of Science HESB en Life Sciences avec major en Value Chain Management in Agriculture and Forestry / Sustainable Agricultural and Forestry Systems / Agriculture and Forestry in Transition», à la Haute École Spécialisée Bernoise [1]. Un certificat d'éligibilité (1 an de stages) est fréquemment demandé pour les postes des administrations cantonales.

En Belgique : 5 années d'études universitaires. Dans la partie francophone du pays, seules la Faculté universitaire des sciences agronomiques de Gembloux (FUSAGx) et l'Université catholique de Louvain (UCL) forment des bio-ingénieursUCL - Master Forêt ; ceux-ci possèdent un master en'gestion des forêts et des espaces naturels'.

Au Québec :

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : forestier - ingénieur - forestières - science - forêts - aménagement - techniciens - master - québec - travaux - génie - études - formation - école - and - forestry - partie - territoire - secteur - bois -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Ing%C3%A9nieur_forestier.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu