Forestier

Le terme de forestier sert à désigner dans le langage familier un ingénieur forestier ou un technicien forestier.


Catégories :

Administration française historique - Personnel forestier - Métier agricole - Métier manuel

Recherche sur Google Images :


Source image : girl-in-the-move.skyrock.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le technicien forestier est le gestionnaire de la forêt. Il en assure l'exploitation et le peuplement. Il peut être fonctionnaire ou employé par un... (source : cidj)
  • La profession de technicien forestier est bien connue du grand public.... selon les départements, soit à la M. S. A., soit à la sécurité sociale, ... (source : anatef)
  • Le forestier est le gestionnaire de la forêt. Il en assure l'exploitation et ... Le métier de technicien forestier présenté par Pro-Forêt (CR Franche Comté)... (source : horizon-info)

Le terme de forestier sert à désigner dans le langage familier un ingénieur forestier ou un technicien forestier.

Histoire

Selon Bouillet, le mot Forestier, désignait jadis les officiers qui sous les deux premières lignées des rois de France, avaient juridiction dans les pays forestiers. Selon Niermayer, Forestier était le nom donné au régisseur d'une forêt royale ou seigneuriale[1].

Les gouverneurs de la Flandre s'appelaient «grands forestiers»; mais ce titre pourrait plutôt venir du flamand Dorsf, qui veut dire président ou comte, que des forêts qui couvraient le pays.

Ce titre de Forestier disparaît après Charles le Chauve.

Remarque : toujours selon Bouillet, l'expression "villes forestières" désignait particulièrement quelques villes allemandes comprises dans l'ancien cercle de Souabe et localisées jadis dans la Forêt noire, qui ne couvre plus actuellement jusque là. C'étaient au 18ème siècle : Laufenbourg, Rheinfelden, Seckingen, Waldshut, Ensisheim. Quatre villes de Suisse ont aussi ainsi été dénommées (Lucerne, Shwitz, Altorf et Stanz)

Source

Références

  1. NIERMAYER (J. F. ), Mediæ Latinitatis Lexicon Minus, Leiden, 1993

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : forestier - technicien - selon - bouillet - forêt - villes - ingénieur - désignait - jadis - pays - niermayer - titre - source -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Forestier.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu