Cavalerie

Historiquement, la cavalerie est la totalité des unités militaires de combat se déplaçant à cheval. Certaines unités de cavalerie, tels les dragons, pouvaient combattre à pied.


Catégories :

Cavalerie - Glossaire militaire

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.academic.ru
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Les Chasseurs à cheval se distinguent des autres unités de cavalerie après les guerres Révolutionnaires et la Campagne d'Italie. C'est à ce moment que... (source : grande-armee.e-monsite)
  • Le cheval est évidemment la plus belle conquête du garde républicain, entre les exigences du ... sont répartis par robe (c'est-à-dire par couleur) dans les différentes unités.... Les missions de la Cavalerie : surveillance et panache... (source : linternaute)
Cavalerie médiévale (Tapisserie de Bayeux, XIe siècle)
Le régiment de cavalerie de la Garde républicaine française attendant d'ouvrir le défilé des troupes montées, défilé du 14 juillet 2008

Historiquement, la cavalerie est la totalité des unités militaires de combat se déplaçant à cheval. Certaines unités de cavalerie, tels les dragons, pouvaient combattre à pied. Certains auteurs classent les unités d'artillerie montée dans la cavalerie quoique ce soient des unités d'appui et non de combat. La cavalerie existe depuis plusieurs milliers d'années, les premières traces conservées remontant au XIe siècle av. J. -C. .

Depuis la Deuxième Guerre mondiale, ce terme sert à désigner aussi les unités équipées de chars d'assaut.

Histoire

Cavalerie prussienne au début du XIXe siècle.

Qu'on monte à cru ou attelé à un char, la cavalerie représentait la plus grande menace face à l'infanterie. La cavalerie légère servait à harceler l'ennemi ou à reconnaître ses positions alors que la cavalerie lourde était utilisée pour de puissantes charges dévastatrices. Sa puissance de frappe a fait de la cavalerie l'arme majeure des armées du Moyen Âge jusqu'au XVIe siècle[réf.  nécessaire].

Au fil de l'histoire, différentes composantes de cavalerie sont apparues :

Les carabiniers et les grenadiers à cheval remplissaient la même fonction que les cuirassiers.

Dans les armées féodales, la cavalerie était le plus fréquemment composées de nobles, seuls capable d'acheter et de financer l'entretien de leurs chevaux. Cette tradition perdura assez longtemps mais finira par se restreindre au corps des officiers (toujours obligés de financer leur équipement, à l'instar de la troupe). La cavalerie avait par conséquent acquis un statut de prestige.

Le saint protecteur de la cavalerie est Saint Georges, de là vient le proverbe : «Par Saint Georges, vive la cavalerie !»

Voir aussi

Liens externes


Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : cavalerie - unités - cheval - lourde - histoire - française - troupes - combat - dragons - chars - légère - armées - saint - denis - bogros - 1927 - 2005 - défilé - montées - combattre -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Cavalerie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu