Calepineur

Le calepineur est un dessinateur spécialisé qui transforme les dessins d'architecte en plan d'exécution, les calepins d'appareil, qui détaillent à diverses échelles les cotes des pierres, et précisent leur forme et leur matière.


Catégories :

Maçonnerie - Métier de la construction - Métier manuel

Recherche sur Google Images :


Source image : depiedencap.leforum.eu
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • L'annuaire de la pierre recense l'ensemble des professionels de la pierre par métier ou par zone géographique. (source : annuaire-de-la-pierre)

Le calepineur est un dessinateur spécialisé qui transforme les dessins d'architecte en plan d'exécution, les calepins d'appareil, qui détaillent à diverses échelles les cotes des pierres, et précisent leur forme et leur matière. C'est ce travail qui donne corps à l'idée de l'architecte, comme un patron de couture selon le croquis du styliste.

Mais le calepin d'appareil ou de pose[1] comme détermination de la disposition et calcul du nombre d'éléments pour couvrir une surface ou former un volume, se pratique aussi dans de nombreuses spécialités du bâtiment (carrelage, couverture, charpente).

Actuellement, les calepins d'appareil simples de dallage, ou de faux plafonds, sont la majorité du temps réalisé par des logiciels de calepinage le calepin en taille de pierre requiert toujours le travail d'un spécialiste, soit un dessinateur projeteur soit un calepineur.

Le calepineur en taille de pierre a en règle générale une formation de tailleur de pierre, maitrisant bien la stéréotomie, et sait établir des plans de détail, d'attachement propres à l'établissement de devis, du métrés ainsi qu'à l'exécution. La spécialité du calepineur est de posséder en plus les connaissances nécessaires en stéréotomie lui permettant d'établir tous plans relatifs aux travaux en pierre de taille.

Dans un ouvrage de pierre respectant les traditions, le calepineur crée le calepin d'appareil c'est-à-dire des croquis selon les indications de l'architecte qu'on nomme dans le jargon des chantiers actuels «le calepinage». Ces dessins, le plus souvent à l'échelle 1/50, pour les grandes surfaces, 1/20 pour les traits de détail de façade et 1/5 1/4 ou 1/1 pour les carnets de détails spécifiques, concernent la mise en œuvre de la pierre. Ils complètent et détaillent les indications d'ensemble apportées par l'architecte et chaque pierre de l'édifice à construire y est représentée, cotée, numérotée. voir détaillée vue par vue, pour l'édification de panneaux par l'appareilleur

Le calepin d'appareil est un dessin qui comporte l'ensemble des indications nécessaires à la réalisation des épures ainsi qu'à la commande des blocs. Il donne les hauteurs, les épaisseurs, les largeurs des pierres, les épaisseurs de joint, les projection des faces de blocs spéciaux et la cote des pierres capables et aussi l'emplacement des baies, le relief et le détail des moulures ou des frises qui ornent la façade, mais aussi le type de pierre à utiliser pour chaque partie de l'édifice.

Le calepin de pose est fréquemment une copie du calepin d'appareil, mais ce croquis comporte en plus des marques d'appareil qui indiquent la position de chaque pierre dans l'édifice, la saillie ou le retrait des différents ornements comparé à une surface de référence sur la façade et les axes de pose en référence aux axes de maçonnerie. Toutes ces informations sont indispensables pour l'implantation puis la construction de l'ouvrage.

L'appareilleur est chargé de la réalisation des épures, de la confection des panneaux et des profils destinés au tracé des pierres à tailler. L'appareilleur établit les commandes de pierres, par des bordereaux de débit, en contrôle le façonnage, procède au marquage de celles-ci et organise leur expédition sur le chantier.

Le calepineur a fréquemment les deux spécialités de calepineur/appareilleur.

Étymologie

Calepineur et calepin viennent de Ambrogio Calepino un augustin de Bergame en Italie qui écrivit en 1502 le dictionarium l'un des premiers dictionnaire, (voir article) il s'agissait du premier livre (2 volumes énormes) [2] dans lequel il y avait tout. Nommé calpinus puis calepin, c'est devenu un terme indiquant un petit volume dans lequel on trouve tout, on écrit tout, de là : le calepin d'appareil, édité par le calepineur, dans lequel on a la somme des connaissances à avoir sur un chantier déterminé, en taille de pierre.

Notes et références

  1. Le terme «calepinage» est particulièrement récent, on devrait dire calepin d'appareil ou calepin de pose. «calepinage» étant entré dans l'usage courant, sur les chantiers depuis une trentaine d'année, ce nom prédomine (pas de mentions du terme calepinage dans Pierre Noël, technologie de la pierre de taille, dictionnaire des termes courant employés dans l'extraction, l'emploi et la conservation de la pierre de taille, société de diffusion des techniques du bâtiment et des travaux publics, 57153 imp. Kapp et Lahure, Paris Vanves, 1968, ni dans dictionnaire Larousse, ni Littré).
  2. Voir dictionnaire Larousse à «calepin» et Ambrogio Calepino.

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : pierres - calepins - calepineur - appareil - taille - calepinage - architecte - pose - détail - chantiers - appareilleur - dictionnaire - terme - dessins - plan - croquis - surface - volume - spécialités - indications -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Calepineur.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu