Agriculteur

Un agriculteur est une personne qui cultive la terre ou procède à l'élevage d'animaux ; on l'appelle aussi, selon les cas, cultivateur, éleveur, exploitant agricole, paysan, fermier, etc.


Catégories :

Agriculture - Agriculteur - Métier agricole - Métier manuel

Définitions :

  • Personne qui, à titre professionnel, cultive la terre ou élève des animaux conçus pour être consommés (source : fr.wiktionary)
  • Un agriculteur est une personne dont la principale occupation consiste à travailler sur une ferme ainsi qu'à s'adonner à l'agriculture ou à l'élevage. Sa principale occupation est l'exploitation de la ferme.... (source : ottawa)
Agricultrice procédant au fanage de la paille.

Un agriculteur est une personne qui cultive la terre ou procède à l'élevage d'animaux (apiculteur, aviculteur, etc. )  ; on l'appelle aussi, selon les cas, cultivateur, éleveur, exploitant agricole, paysan, fermier, etc.

En France, seule l'expression agriculteur s'est vu consacrée par l'INSEE, parce que[réf.  nécessaire], à une époque, le mot paysan portait la connotation péjorative d'une condition de vie dure, misérable et sans ambition.

L'agriculteur peut peut-être prendre à charge d'apporter à la population sa production agricole sous un facteur économique. En France, on l'appelle alors, d'une manière réductrice selon certains, producteur.

Histoire

Pour l'histoire des paysans, lire l'article principal paysan.

L'activité de l'agriculteur est , si on en croit les sources historiques, l'une des premières au monde ; parallèlement à la chasse, les hommes préhistoriques eurent l'idée de mettre en terre des graines pour les faire germer et en récolter des fruits. Cette activité fonde la sédentarité. Dans la Grèce antique, l'agriculture représentait à peu près 80 % de l'économie.

Statistiques

Dans les pays développés, les agriculteurs ne représentent plus qu'une fraction de la population active.

Sociologie

Les agriculteurs peuvent être reconnu comme un groupe social assez homogène du fait de leur mode de vie.

D'autres études distinguent entre les différents types d'agriculteurs :

Le mode d'exploitation du sol et la division des propriétés ont fréquemment contribué à façonner l'organisation sociale d'une région ou d'un département et , partant, sa culture, ses mentalités et ses rapports de force politiques.

Formations

Lire les articles détaillés :

Organisation de la profession

En France

D'autre part, les agriculteurs bénéficient des services d'organismes de protection sociale et de réseaux bancaires qui accordent des prêts spécifiques à leur profession (Confédération nationale de la mutualité, de la coopération et du crédit agricoles).

Voir aussi : Société d'intérêt collectif agricole

Santé

L'agriculteur de par son métier est exposé à des risques spécifiques surtout concernant sa santé. On peut distinguer le plus souvent deux types de risques :

Les agriculteurs sont aussi plus exposés que d'autres au dioxyde d'azote (NO2), à l'hydrogène sulfuré (H2S), à l'ammoniac (NH3), au dioxyde de carbone (CO2) au méthane (CH4) issus de la fermentation. De même pour les nitrates et leurs émanations. Ainsi, selon le gouvernement canadien, selon les lieux, de 20 à 90 % des employés et des familles d'agriculteurs canadiennes sont affectées de toux ou d'expectorations anormales (avec ou sans obstruction des voies respiratoires). Des alvéolites allergiques sont habituelles chez les personnes en contacts avec des végétaux moisis. Des symptômes de bronchite chronique sont détectés chez plus de 50 % des porchers et des manutentionnaires de grain. La «maladie du poumon de fermier» est une réaction allergique à l'inhalation de poussières ou spores venant des pailles, foins et grains ou feuilles moisies manipulées par les agriculteurs. Des maladies résistantes aux antibiotiques distribués aux porcs sont aussi détectées chez des porchers.

Des guides[1] de prévention existent pour diminuer ces risques, encourageant surtout le port de masques et d'équipements de protection individuelle (EPI), et des mesures d'hygiène appropriées.

Les salariés agricoles, intérimaires et saisonniers surtout sont plus mal suivis que les populations salariées de l'industrie. En France, la Mutualité sociale agricole est chargée du suivi de la santé des agriculteurs.

Notes et références

  1. Exemple canadien

Voir aussi

  • Exploitant agricole
  • Agriculture durable
  • Quelques métiers agricoles (galvachers... )

  • Recherche sur Google Images :



    "FRANCE - AGRICULTURE ET"

    L'image ci-contre est extraite du site collectionsrossignol.com

    Il est possible que cette image soit réduite par rapport à l'originale. Elle est peut-être protégée par des droits d'auteur.

    Voir l'image en taille réelle (374 × 400 - 41 ko - jpg)

    Refaire la recherche sur Google Images

    Recherche sur Amazone (livres) :



    Principaux mots-clés de cette page : agricole - agriculteur - france - risques - selon - exploitant - paysan - agriculture - sociale - fermier - population - organisation - mutualité - santé - chez - paille - personne - terre - animaux - appelle -

    Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Agriculteur.
    Voir la liste des contributeurs.
    La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/12/2010.
    Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
    La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
    Cette page fait partie du projet Wikibis.
    Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
    ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
    Aller au menu